Rétrospective


Exposition - Photographies de Nouss Carnal

Espace Expositions des Pavillons de la Birse

1er étage du bâtiment nord

9 juin au 31 août 2017

lundi-mardi et vendredi-samedi, de 15h00 à 18h00

 

Entre sable et barrières - texte de la regrettée Jacqueline Strahm

Artiste aux inspirations multiples, parce que très curieux, les travaux de Nouss Carnal, issus de perpétuelles recherches, ont été présentés une multitude de fois, en expositions collectives, mais surtout personnelles, tant dans le Jura qu’ailleurs. Sa démarche, toujours originale, aboutit à d’intéressants résultats, souvent inattendus. Au pays des cigales Pour réaliser les photos Entre sable et barrières, prises entre Les Saintes-Maries-de-la Mer, Sète, Marseillan-Plage, Le Grau-du-Roi, qui constituent plus de la moitié des œuvres présentées ici, Nouss Carnal a sans relâche marché dans le sable chaud, parcouru les dunes, à toute heure du jour et en toute saison, cela durant plusieurs semaines. Afin d’immortaliser ces barrières plantées dans le sable. Pour but aussi de réaliser des variantes sur ce thème, avec objectif grand angulaire, afin de donner formes et ombres. « Qui désarçonne, comme on dit », constate Nouss. En plus, l’artiste adore cette région, le sable brûlant et la plongée sous-marine. Une photo doit être un support au rêve, tout comme une gamme. « L’appareil photo est le plus bel ordinateur du monde. Qui permet de retransmettre couleurs, sensations et odeurs. Un véritable moyen de communication », clame haut et fort le photographe. Avec des lumières uniques, les photographies Entre sable et barrières réchauffent l’âme. Fin de citation.

 

Les cages d’escaliers

Décors et architecture des cages d’escaliers des immeubles d’habitation de Suisse romande : Chaux-de-Fonds 1901, Neuchâtel 1897, Bienne 1902, Avenches 1908. Un habitant passe. Pigments sur toile Canvas montage sur chassis.

 

Espaces temps

Juxtaposition de deux instants donnés d'un même espace urbain statique, animé par l'insertion d'une image couleur en 3 dimensions d'un autre instant du même lieu; sorte "d'image live". Un regard inhabituel est posé sur la Ville de Moutier, grâce à des vues uniques et inédites. Pour cela, Nouss Carnal a choisi d'assembler la profondeur de l'image couleur en trois dimensions et les vues noir et blanc obtenues à l'aide d'un objectif extrême grand angle. Autrement dit , la photographie noir/blanc devient le support d'une image couleur plus petite, en trois dimensions. Pour créer ses tableaux, Nouss Carnal a utilisé une méthode assez particulière. Une caméra technique, transformée de manière à obtenir un négatif de 6 x 12 cm, prend les vues noir et blanc. Au-dessus de cette caméra est fixé un appareil muni de quatre objectifs, qui prend quatre photographies simultanément. Ceci permet de développer, dans un laboratoire spécifique une vue de image en trois dimensions. Grâce à ce procédé, il est possible d'obtenir des perspectives "fausses", qui peuvent être énormes, parfois loufoques; en tout état de cause, c'est une vue à laquelle notre œil n'est pas habitué. En fait, c'est une exposition qui surprend par sont originalité.

Nouss Carnal : Photographe (CFC), laborant en photographie (CFC) / Studio photo Nouss Carnal, Delémont, 1967-2013 / Formation de 6 photographes avec CFC / Expert et préparateur aux examens de l’Ecole de photographie de Vevey / Créateur de la « Photo-Galerie Nouss Carnal », place Roland-Béguelin à Delémont / Membre fondateur du « Centre Jurassien d’Arts Visuels » à Delémont, enseignement durant 4 ans / Cours photographique à l’UP, à l’Institut pédagogique, dans les écoles / Co-créateur d’Arc Vidéo, Delémont (films et vidéo publicitaires) / Formation en informatique et multimédia, cours informatique dans les écoles professionnelles / Membre de la société des artistes visuels suisses visarte.jura (anc SPSAS) / Membre de la Fédération Suisse des Journalistes (FSJ) / Créateur et responsable technique d’IM@JURA / Conservateur adjoint Musée du Tour Automatique et d’Histoire de Moutier.